ce que j'écris

Écriture – Les Quatre Terres : Danaël Hugwin, ou comment bousculer un personnage mou

Troisième personnage principal de mes Quatre Terres, et l’un aussi des plus malléables pour moi. Déjà, c’est un garçon : c’est plus facile pour moi d’écrire avec les garçons, comme je l’ai déjà dit (pourquoi, je n’en sais rien !). Le hic, c’est qu’il a un caractère assez fade et n’a pas trop d’objectif au départ : il est simple moine au Haut Monastère d’Halioës, et voudrait remplir son office tranquillement. Il ne voue pas vraiment un amour sans limite à son dieu Lan, comme Mala peut le faire avec Naïa, et n’a pas vraiment le besoin d’être reconnu comme Peon. Au contraire : il veut se faire remarquer le moins possible.

Danaël est un gentil garçon, oui, j’ai le droit de le dire. Dans la tradition des Terres de l’Est, tous les orphelins sont pris en charge. Les filles sont récupérées par des maisons de charité, qui ensuite les mettront en apprentissage et leur apprendront un métier. Les garçons quant à eux, sont pris en charge par le Haut Monastère pour devenir moine. C’est ce qui est arrivé à Danaël. Il doit son nom, Hugwin, au grand maître Henaël qui l’a adopté, c’est-à-dire qui l’a fait rentrer à son service. Il lui doit tout, et il le sait. Donc évidemment, c’est quelqu’un de très loyal, obéissant, assez lisse en somme. La difficulté qu’il a : il est incapable de plier la jambe droite. De là, il a essayé de compenser toutes les activités physiques par des activités intellectuelles : c’est quelqu’un de réfléchi, introverti, et pas du tout, mais alors pas du tout dans l’action. Quand Lan le sélectionne, il ne sait même pas pourquoi et il est tout perdu. Et surtout il n’a aucune envie d’y aller. Lui, il veut rester tranquille. Alors qu’est-ce qu’il vient faire là-dedans vous me direz ?

Comment rendre un personnage qui n’a envie de rien intéressant ? Vous savez, le genre de personnages qui se laisseraient couler dans une vie bien pépère s’ils n’avaient pas un auteurice au-dessus de la tête qui a envie de lui pourrir la vie ? Je dirais : en le poussant à bout. Un peu comme l‘histoire de Job, dans la Bible. En résumé, Job est un homme tranquille, qui n’a rien demandé à personne, et qui est heureux. Pour être sûr de son amour pour Dieu, celui-ci autorise Satan à le mettre à l’épreuve, et Satan va le mettre en difficulté, jusqu’au bout du bout du bout. Mais vraiment. Bon, Job est un chic type qui ne maudira pas Son Nom, mais…. est-ce que tous les personnages sont censés être aussi justes que Job ? Si, pour une raison ou pour une autre, je mettais Danaël en difficulté jusqu’à ce qu’il craque ? Comment est-ce qu’il réagirait ? Qu’est-ce que ça aurait comme effet sur mon intrigue ?

Et c’est justement ça qui est intéressant avec Danaël. Cette sélection, c’est ce qui va le sortir de sa coquille et qui va le forcer à évoluer, à changer. À prendre confiance en lui. À arrêter de se voir comme un raté. C’est ce qui va le forcer à prendre sa vie en main et à faire des choix lui-même et d’arrêter de se laisser couler sur le fleuve bien tranquille de sa vie. Et c’est finalement ça, le but d’un roman, non ? Montrer des personnages qui évoluent.

Et vous ? Vous avez bien un personnage à secouer, non ?

La semaine prochaine, je vous présente Aomi !

5 commentaires

  • hellyssandre

    C’est drôle car pour ma part, je suis incapable d’écrire un personnage masculin principal. Je ne peux pas me mettre dans leur tête. C’est super intéressant la vision que tu as de ton personnage et intriguant de voir ce qui va lui arriver, le pauvre (?), (Peut être pas, car les épreuves font grandir) pour le secouer de sa torpeur un peu. Lire tes articles va certainement m’aider à mieux comprendre ton histoire et à ce que je sois moins perdue. Je lis très peu de fantasy alors c’est toujours un peu une épreuve pour moi. Mais j’aimais déjà Danaël, parce que j’ai beaucoup d’empathie et d’affection pour ce genre de personnalité, même s’il n’est pas flamboyant, je pense qu’il va se réveiller comme un papillon qui sort de son cocon.

    Éphé

    • Coralie

      Je suis super contente que ça t’aide, et justement c’est aussi un peu ma démarche ! Je sais que c’est un peu compliqué de se plonger dans un monde fantasy qui part un peu dans tous les sens… Tu as vraiment bien cerné Danaël, il va sortir de son cocon, c’est exactement ça ! Ces épreuves sont là pour le faire grandir et évoluer. Il fallait que je le bouge contre son gré xD
      Je suis super contente de te voir ici <3

  • envolee92

    Petit chou…
    J’aime beaucoup ce personnage, il me touche dans sa simplicité. J’ai toujours l’impression que les personnages calmes et humbles ont compris quelque chose de plus que ceux qui s’excitent en tout sens comme Peon. Bref, je suis curieuse de voir comment il va évoluer… et j’aime bien son moodboard !

    • Coralie

      MAIS PUNAISE comment ça se fait que j’ai pas vu ce commentaire ! Y’a des choses que je dois mieux gérer sur wordpress ! ><
      Il est le pendant de Peon, c'est sûr. J'aime aussi beaucoup les personnages calmes, c'est toujours intéressants à étudier et à faire évoluer. Moi aussi, j'ai hâte de voir son évolution ! (… oui, c'est moi l'auttrice… xD)
      Merci d'être passée ici <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *