ce que je vois

Chronique – Kingdom – Kim Seong Hun

Créateur : Kim Seong Hun
Acteurs : Jun Ji Hoon, Ryu Seung Ryong, Doona Bae
Durée : 60 min (6 épisodes)
Résumé : Dans un royaume rongé par la corruption et la famine, un mystérieux fléau se propage et les morts se transforment en monstres. Le prince héritier, accusé de trahison mais prêt à tout pour sauver son peuple, se donne pour mission de découvrir l’origine de ce mal qui sévit dans l’ombre. (source)
Bande-annonce :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=D8o-259vILU?controls=0]

Booon c’est la première fois que je tape directement une chronique depuis wordpress, donc j’espère que l’esthétique sera plus jolie maintenant ! Oui avant, c’était des articles rédigés depuis blogger, et qui ont été importés. Bref !

J’ai découvert cette série grâce à mon fabuleux abonnement Netflix, comme d’habitude. Et ça doit faire un an que cet article doit être rédigé… Ahem. Déjà ça ne vous incite pas à continuer, hein ? Et pourtant… pourtant comment j’ai complètement adoré cette série !! Un vrai coup de cœur !

L’introduction est rapide et efficace avant de poser le récit et de présenter les jeux de pouvoirs assez classiques dans les dramas historiques asiatiques. À savoir : le roi est victime d’une maladie que sa femme ainsi que le chef du gouvernement (qui est le papa adoré de la reine, soit dit en passant) cachent. Et bien sûr, ils essaient de détrôner me prince héritier pour que l’enfant qu’elle attend puisse prendre sa place. Bon j’avoue que ça, déjà, c’est ma came. Mais en plus, il y a un élément très intéressant ajouté à tout ça : les zombies. C’est tellement cool de les voir dans ce décor, et non pas dans un décor futuriste ! Fallait oser !

L’intrigue se concentre autour de plusieurs personnages clefs, dont bien sûr le prince héritier Chang. De base, on a envie de le frapper : il n’a besoin de rien faire, il est égoïste et paresseux. Et un trône tout chaud l’attend. Il va évoluer dans sa quête de découvrir ce qui arrive à son père. Puis on a SeoBi, une femme médecin qui elle, sert à quelque chose ! Enfin un personnage féminin dans un drama coréen qui ne sert pas uniquement à mettre en valeur les personnages masculins ! Elle n’a aucun lien romantique, et bon sang, ce que ça fait du bien. Les autres personnages sont assez classiques, mais très bien joués. Un mini coup de cœur pour l’acteur qui joue le chef du gouvernement.

L’univers est super riche, on est en pleine période Joseon, et oui j’aime encore ça. Les décors, les costumes d’époque, tout est tellement riche, les paysages sont superbes. Le partage jour/nuit est hyper structurant. Les nuits sont très, très longues et génèrent une angoisse pas possible !

Le message que porte Chang, c’est la quête de justice. Il gagne sa place et son honneur au fur et à mesure des épisodes. Son parcours est intéressant à suivre, quoiqu’assez classique.

Pour conclure, c’est une série efficace et rafraichissante par tous les éléments qu’elle mêle astucieusement et qui ont font un contenu à mes yeux assez original. Elle vous tient en haleine et vous ne pouvez pas faire autrement que de regarder l’épisode suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *